A l'intérieur et sous la peau

A l'intérieur et sous la peau

Nicolas Kerszenbaum / franchement, tu


« Je sentis avant de penser : c’est le sort commun de l’humanité. Je l’éprouvai plus qu’un autre. Je n’avais rien conçu, j’avais tout senti. Ces émotions confuses, que j’éprouvais coup sur coup, n’altéraient point la raison que je n’avais pas encore ; mais elles m’en formèrent une d’une autre trempe, et me donnèrent de la vie humaine des notions bizarres et romanesques, dont l’expérience et la réflexion n’ont jamais bien pu me guérir. »

Jean-Jacques Rousseau, Les confessions, Livre 1

A l’intérieur et sous la peau est un road movie qui, en recherche d’un tableau sensible du monde d’aujourd’hui, se propose de prolonger littéralement la pensée du vieux Jean-Jacques Rousseau : en marchant de Genève à Turin en août 2011, la compagnie franchement, tu  revisite à pied comme en pensée les chemins arpentés par le philosophe 250 ans plus tôt, en retrouvant paradoxalement dans les fragments de son œuvre passée l’écho de notre présent.

Ode critique et facétieuse à la beauté du monde, hommage distancié aux écrits d’un philosophe entier, A l’intérieur et sous la peau prolonge le regard sensible de Rousseau sur notre temps, pour mieux le décrypter et nous aider à le réinventer.

Création 2012
Reprise 2016
Durée 1h30

Adaptation, conception, mise en scène Nicolas Kerszenbaum
Avec Sabrina Baldassarra, Jean-Baptiste Verquin, Clément Victor
Musique Guillaume Leglise
Régie son Laurent Legall

Production compagnie franchement, tu
Avec le soutien de La Faiencerie – Scène Conventionnée de Creil, le conseil général de l’Oise (Rousseau 2012).



Événements

Cherbourg
11 au 14 juin 2014
Niort
28 et 29 janvier 2016