Les Mystiques, ou comment j'ai perdu mon ordinateur entre Niort et Poitiers

Les Mystiques, ou comment j'ai perdu mon ordinateur entre Niort et Poitiers

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre et Lisa Pajon / Théâtre Irruptionnel


Dans un train, « Lui » perd son ordinateur dans lequel se trouvait l’ébauche et toutes les notes d’un projet à venir : « Les Mystiques ». Il nous raconte l’année qu’il vient de traverser, des prémices de ses recherches jusqu’à la perte, finalement libératrice, de son ordinateur. « Lui » entreprend alors un parcours initiatique sur l’entreprise d’écrire et plus largement sur celle de vivre.

La pièce prend la forme d’une enquête sur les traces des mystiques, que « Lui » entreprend pour tenter de se rapprocher d’une demi-sœur qu’il connaît peu. Au fur et à mesure, « Lui » se libère de sa volonté de définitions claires et de réponses précises à ce qu’il croyait être sa question première : qu’est-ce qu’un mystique ?

Ecrasé par la masse d’informations qui s’impose à lui dès lors qu’il commence ses recherches, confronté à la difficulté d’écrire de manière personnelle sur le sujet, « Lui » décide de s’isoler en quittant Paris.
Au cours de son voyage, « Lui » quitte la ville où il habite et s’éloigne par étapes de son quotidien jusqu’à une marche solitaire qui le mène au désert. Lors de son road-trip, il traverse les grandes stations qui jalonnent un cheminement mystique : Révélation, Dépouillement, Élévation.

C’est d’abord la Révélation des questions fondamentales liées à l’origine de toute mystique : Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Questions qui le hantent au point de le pousser à s’engager dans une quête qui le mènera beaucoup plus loin qu’il ne l’aurait imaginé au départ.
C’est ensuite le Dépouillement au cours duquel « Lui » quitte son quotidien, sa famille, ses amis, pour entamer un face-à-face avec lui-même dans une errance assumée loin des réponses toutes faites.
C’est enfin l’Élévation, quand « Lui » prend conscience que toute quête est vaine mais que l’échec intrinsèque à toute tentative est ce qui nous pousse à aller plus loin dans la recherche : c’est raté, on peut commencer !

Au-delà d’une pièce qui tenterait de définir ce que sont les mystiques, Les Mystiques porte sur l’entreprise d’écrire et plus largement sur l’entreprise de vivre. C’est le parcours d’un homme tentant d’aller au bout de lui-même et qui abandonne pour cela tout désir de projet, de réussite ou de reconnaissance, sentiments qui gouvernent tellement nos vies. Accepter que c’est raté, non comme un échec mais comme le début d’une possibilité créatrice, c’est finalement la leçon que « Lui » tire de son parcours initiatique.

Les Mystiques
ou comment j’ai perdu mon ordinateur entre Niort et Poitiers


Création 6 et 7 novembre 2018
Le Moulin du Roc, scène nationale à Niort

Texte et mise en scène Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
Éditions Les Solitaires Intempestifs
Avec la participation d’Éric Tillette de Clermont-Tonnerre
Dramaturgie Sarah Oppenheim
Avec
Mathieu Genet
Bruno Gouery
Mireille Herbstmeyer
Flore Lefebvre des Noëttes
Lisa Pajon, en alternance avec Florence Fauquet
Makita Samba

Costumes Olga Karpinsky
Lumière Kelig Lebars
Son Nicolas Delbart
Vidéo Christophe Waksmann
Scénographie Alexandre de Dardel, avec la collaboration de Louise Sari
Assistanat à la scénographie Rachel Testard
Atelier de construction Le Préau – CDN de Normandie-Vire
Régie générale Marie Bonnemaison
Régie lumière Grégory Vanheulle
Administration, production Mathieu Hilléreau, Les Indépendances
Diffusion Florence Bourgeon

Remerciements particuliers à Olivier Daviaud, Dominique et Gilles Pajon

Production Le Théâtre Irruptionnel
Coproductions : Oara – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, Le Moulin du Roc – Scène Nationale à Niort, Théâtre Montansier à Versailles, ACB Scène Nationale de Bar-le-Duc.
Avec le soutien de l’Adami, la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, Le Préau – CDN de Normandie-Vire, Scènes de Territoire – Agglo2B (Agglomération du Bocage Bressuirais), Les 3T-Scène conventionnée de Châtellerault, le Théâtre de Thouars, Théâtre du Château de Barbezieux – CDC4B.
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.

Le Théâtre Irruptionnel est associé au Moulin du Roc, scène nationale à Niort.
La compagnie est également soutenue par le dispositif d’aide à la création et à l’éducation artistique et culturelle de la DRAC Nouvelle-Aquitaine avec les trois structures Scènes de Territoire – Agglo2B (Agglomération du Bocage Bressuirais), Les 3T – Scène conventionnée de Châtellerault et le Théâtre de Thouars.



Événements

Niort
6 et 7 novembre 2018
Vire
13 Novembre 2018
Paris
19-30 Novembre 2018
Bar-le-Duc
6 décembre 2018
Versailles
11-12 Décembre 2018
Bressuire
20 Décembre 2018
Saintes
29 Janvier 2019
Châtellerault
31 janvier 2019

A télécharger